• Accueil
  • Dossiers scientifiques
  • Antioxydants : le Glutathion réduit

LES ANTIOXYDANTS ESSENTIELS : LE GLUTATHION REDUIT (GSH)

Le glutathion est un tripeptide, formé par la condensation d'acide glutamique, de cystéine et de glycine : γ-L-Glutamyl-L-cystéinylglycine). Pratiquement toutes les cellules en contiennent une concentration élevée. On le représente de manière simplifiée par GSH (forme réduite) ou GSSG (forme oxydée), la fonction thiol lui conférant ses principales propriétés biochimiques.

Alton Meister a montré que le glutathion participait au cycle γ-glutamyl, qui permet l'entrée ATP-dépendante des acides aminés dans les cellules grâce à la synthèse et à la dégradation de GSH.

Schéma cycle ³-glutamyl


Le glutathion SH (réduit) ou S-S (oxydé) forme un couple d'oxydoréduction très important car il permet les échanges d'électrons (donc d'énergie) à l'intérieur de la cellule.

Le glutathion est une protéine que nous produisons naturellement et qui est composée de trois acides aminés (cystéine, acide glutamique et glycine).

Le taux de fabrication du glutathion dépend de la disponibilité de la cystéine, laquelle est relativement peu abondante dans les produits alimentaires. La molécule de cystéine détient un groupe sulfurifère (sulphur) qui procure une activité biochimique important à la molécule du glutathion afin d’effectuer les fonctions qui sont d’une extrême importance.

Le glutathion sous forme réduite est l’antioxydant le plus important des cellules, les protégeant notamment des radicaux libres (dérivés actifs de l'oxygène). Ces substances hautement réactives, si elles sont non contrôlées, endommageront ou détruiront les composantes clés cellulaires (par exemple les membranes, l’ADN) en l’espace de microsecondes. Le glutathion attaque directement les composés oxygénés à l’intérieur de la cellule et joue un rôle clé dans le recyclage d’autres antioxydants bien connus, telles que les vitamines C et E,  en les conservant dans leur état actif.

Les vitamine C et vitamine E ne peuvent fonctionner de façon adéquate sans glutathion . En plus la combinaison de vitamines C et E avec le glutathion réduit la peroxydation des lipides.

Schéma cycle glutathion alimentaire

La réduction de glutathion est rendue possible par la glucose-6-phosphate déshydrogénase, une enzyme de la voie des pentoses phosphates. De fait, une carence en cette enzyme peut avoir des effets similaires à une carence en glutathion au point de vue de la lutte contre les radicaux libres.

Le sélénium est un autre antioxydant important. Les études scientifiques sur le sélénium ont indiqué des similitudes cliniques avec le glutathion . Il est en fait un composant intégral de l’important enzyme glutathionperoxydase (GSH-Px). Pour cette raison, le sélénium pourrait être considéré comme un « renforçateur » du glutathion. La glutathionperoxydase (GSH-Px) est présente dans les liquides extracellulaires et dans les cellules au niveau du cytosol et des mitochondries. Elle assure la transformation des hydroperoxydes organiques, lipidiques notamment, de type ROOH en ROH. Les hydroperoxydes peuvent être à l'origine de radicaux libres oxygénés pouvant être toxiques pour la cellule. En éliminant l'excès de peroxydes, la glutathionperoxydase (GSH-Px) protège la cellule. Le glutathion se lie par ailleurs aux toxines pour les transformer en composés hydrosolubles, facilement éliminés dans la bile ou les urines.

Schéma cycle redox glutathion

Glutathion réduit (GSH), Glutathions oxydés (GSSG et GS-R), GS-R et GSSG réductase (GSSG-Rouge), Thiorédoxine (Trx) NADPH, GSH-Px=Glutathion peroxydase)

Le glutathion est également le régénérateur des cellules immunitaires. Il joue un rôle vital en permettant au système immunitaire de fonctionner de façon optimale, ce qui serait impossible si le niveau de glutathion est insuffisant. À titre d’exemple, les cellules du système immunitaire (les lymphocytes) ne peuvent se multiplier autant, ne peuvent produire autant d’anticorps et ne peuvent détruire des cellules non désirées, telles que les cellules cancéreuses ou celles infectées par un virus. L’insuffisance de glutathion affecte aussi de façon négative d’autres systèmes et organes tels que les poumons, le système nerveux et le tractus intestinal.

Les niveaux de glutathion déclinent avec le vieillissement et des niveaux élevés chez les personnes âgées contribuent à une meilleure santé. Plusieurs maladies généralement associées au vieillissement sont reliées à une déficience en glutathion, telles les cataractes, les maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, la schizophrénie, l’athérosclérose,....

Le glutathion est toujours en grande demande et est rapidement consommé lorsque nous subissons toutes sortes de pressions : maladie, stress, fatigue et même exercice physique.

Beaucoup de processus neurologiques et psychiatriques sont caractérisés par des anomalies dans le métabolisme de glutathion et les défenses antioxydantes. La génération des espèces réactives de l'oxygène (radicaux libres) et les dommages oxydants sont une cause importante de la mort neuronale (cellule de cerveau), des dommages du cerveau.

En vieillissant, de nombreux métaux lourds sont accumulés dans notre organisme. Le glutathion est connu comme détoxifant de l'organisme des métaux lourds tels que le mercure, le fer et le cuivre. Le pouvoir chélateur des métaux lourds de glutathion empêche la peroxydation des lipides.

L’élévation des niveaux de glutathion combat l’oxydation des acides gras présents dans la circulation sanguine, incluant le cholestérol, retardant ainsi le processus de formation de plaques dans les artères, la cause sous-jacente de la plupart des problèmes cardiaques chez des patients ayant fait un infarctus ou des hommes souffrant d’une maladie héréditaire des artères coronaires, les niveaux de glutathion sont abaissés. Des chercheurs ont étudié l’association entre les niveaux plasmatiques totaux de glutathion à jeun et les maladies cardio-vasculaires Les concentrations moyennes de glutathion étaient plus faibles chez tous les cas de maladie cardio-vasculaire que chez les sujets en bonne santé.

Le glutathion   protège de l’inflammation rencontrée dans les cas de gastrite, d’ulcères stomacaux, de pancréatite et d’inflammation intestinale incluant l’ulcère du colon et la maladie de Crohn. Des études montrent que le glutathion réduit (GSH) joue un rôle important comme mécanisme de défense contre des dommages acide-induits dans les cellules muqueuses gastriques in vitro.



Références bibliographiques sur demande à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Copyright Nutralica 2002 - 2018 | Mentions Légales | Politique de confidentialité

Ce site n'est pas un site médical. Les informations ne peuvent en aucun cas se substituer à une consultation chez un professionnel de la santé