• Accueil
  • Les phytomicronutriments
  • Gymnéma

Gymnéma

Depuis plus de 2 500 ans, la médecine naturelle utilise le gymnéma, pour faire baisser le taux de glucose sanguin chez les diabétiques.

Au cours des années 1920, des chercheurs indiens confirmaient la propriété de la feuille de gymnéma d'abaisser le taux de sucre dans le sang. Des essais sur les animaux ont ensuite démontré que la plante diminue l'absorption intestinale du glucose, stimule la production d'insuline et sensibilise les cellules du corps à l'action de cette dernière. Depuis, On a isolé l'acide gymnémique, ou gymnémine, qu'on pense être la principale substance active de la plante.

Depuis, la recherche s'est concentrée sur un type précis d'extrait normalisé à 24 % d'acide gymnémique, souvent appelé GS4. À noter que cet extrait est purifié et débarrassé de certains constituants du gymnéma qui inhiberaient entre autres l'absorption du fer.

Dans de nombreux pays, comme l’Inde, le Japon, le Viêtnam et l’Australie, on emploie le gymnéma en médecine traditionnelle pour faire baisser le taux de glucose chez les personnes atteintes de diabète. Plusieurs essais menés sur des animaux de laboratoire ont démontré que la plante possédait une réelle activité pharmacologique à cet égard.

Au cours d’essais cliniques préliminaires, menés auprès de patients diabétiques , des extraits normalisés de gymnéma ont permis d’abaisser le taux de glucose sanguin des participants et de réduire la prise de médication hypoglycémiante, par rapport aux groupes témoins.

Un essai récent, publié en 2010, a porté sur 11 sujets souffrant de diabète de type 2. Ceux-ci ont pris un extrait expérimental de gymnéma durant 60 jours. Chez 10 de ces participants, le taux de glucose sanguin à jeun et après un repas a diminué. Les chercheurs ont établi aussi que cet extrait a eu un effet impliquant une augmentation de la production pancréatique d’insuline (effet semblable aux sulfonylurées, une classe de médicaments hypoglycémiants oraux). La validité de ces résultats est cependant limitée par le faible nombre de sujets et l’absence d’un groupe placebo.

Le diabète est une maladie dont le traitement nécessite un suivi médical. Demander conseil auprès de votre médecin ou pharmacien notamment sur les interactions possibles avec les médicaments hypoglycémiants classiques. Contre-indications : Aucune connue à ce jour. Effets indésirables : Aucun connu aux doses recommandées généralement.

Copyright Nutralica 2002 - 2018 | Mentions Légales | Politique de confidentialité

Ce site n'est pas un site médical. Les informations ne peuvent en aucun cas se substituer à une consultation chez un professionnel de la santé