• Accueil
  • Les minéraux
  • Citrate de potassium

Citrate de potassium

L'apport de substances alcalinisantes, sous forme de citrate de potassium, peut conduire à une réduction de l'excrétion nette d'acidité et de la calciurie. Des études métaboliques montrent que le fait de restaurer les apports en KHCO3 à des niveaux proches de ceux calculés pour les régimes paléolithiques (par administration directede KHCO3 ou par supplémentation en fruits et légumes) a un impact protecteur vis-à-vis des problèmes d'ostéopénie, mais aussi de lithiases rénales et d'hypertension. Des auteurs ont montré une réduction de l'excrétion rénale de Calcium de 30% quand la consommation moyenne de fruits et légumes passait de 3,6 à 9,5 portions/jour. Réciproquement, il a été montré que de faibles apports en potassium s'accompagnent d'une calciurie élevée. L'effet d'épargne du capital calcique passe par une réduction de la résorption osseuse et une élévation de la fixation de Calcium et ceci a été bien décrit au niveau cellulaire.

D'un point de vue épidémiologique, des auteurs ont montré que le citrate de potassium contribue au maintien de la densité osseuse et il a été établi que le niveau de consommation de fruits était l'indice d'une meilleure densité osseuse chez des femmes post-ménopausiques. Il faut noter que ces observations s'appliquent également aux sujets plus jeunes: il a été montré, chez des enfant prépubères, que le niveau d'excrétion urinaire de potassium était bien corrélé positivement avec la densité osseuse. Les études sur des adolescents de 16-18 ans soulignent que leur mode d'alimentation conduit à une dissociation partielle entre apport en aliments alcalinisants et apports de Calcium.

Copyright Nutralica 2002 - 2019 | Mentions Légales | Politique de confidentialité

Ce site n'est pas un site médical. Les informations ne peuvent en aucun cas se substituer à une consultation chez un professionnel de la santé